Et l'aventure continue........

Géraldine centralisait les cadeaux et surveillait que la quantité de paquets atteigne un nombre au moins égal à celui des employés de Bergère. Pour ma part, j'avais choisi de coller une étiquette sur mes emballages pour que le choix soit plus facile.

Bergères

Les aiguilles n'étaient pas seules à s'agiter dans les chaumières, nos compagnons à 4 pattes ne ménageaient pas leurs efforts pour faire comprendre, qu'eux aussi, étaient des supporters acharnés de Bergère de France.

 chats chiens

Nous devions nous retrouver le jeudi 2 juillet et profiter du lendemain, premier jour de la Braderie ouverte au public, pour faire nos emplettes. Attirant énormément d'amateurs, il fallait un signe de reconnaissance porté par les membres du Groupe de Soutien. Le choix fût arrêté sur une petite souris, modèle de la marque. Un florilège de rongeurs de toutes couleurs et de tous poils, plus ou moins replets selon leur conception, vint pointer leur museau sur les publications.

2015 souris

Si nous continuions à agiter nos aiguilles et nos crochets, Séverinede son coté, devait réceptionner le fruit de notre travail et avait la lourde responsabilité de réunir toutes ses taches de couleur disparates en un grand rectangle organisé destiné à être offert aux salariés de l'usine.

Séverine

Ce ne fût pas chose facile car, malgré les consignes, certains morceaux n'avaient pas la taille requise, trop petits ou trop grands, il a fallu "bidouiller" pour que le résultat soit impeccable. Le visuel représenterait le drapeau national (bleu, blanc et rouge) une façon de rappeler le berceau de Bergère de France avec, sur chacune des couleurs, les majuscules B, D, F, confectionnées à l'aide des carrés multicolores. Trois mois de travail lui ont été necessaires et, je pense, de nombreuses prises de tête pour donner naissance à un Gros et Majestueux "Bébé". Une chance qu'elle ait pu conserver des cheveux sur sa jolie tête.....

A chaque réception, Séverine publiait les trésors qu'elle découvrait dans les colis.

vlc00013

Ainsi que les cartes postales qui accompagnaient toutes ces productions colorées, dessinant, ainsi, un tour de France et d'ailleurs...

vlc00014

Nous n'avions volontairement qu'une vision très sommaire du projet car la mise en oeuvre restait ultra secrète. Encore une belle surprise en perspective.

drapeau noir-blanc

Toute une organisation s'était mise en place grâce à Géraldine et Bergère pour le jeudi 2 juillet, jour où nous devions remettre le drapeau et les cadeaux. En remerciement de notre soutien moral et de nos commandes répétées, l'entreprise avait prévu de nous régaler de pizza pour nous restaurer. Elles furent très appréciées.

Une seconde fabuleuse surprise fût annoncée sur notre page. Le responsable de la Braderie acceptait que 25 personnes du Groupe de Soutien puissent accéder au local de vente d'usine ce même jeudi, veille de l'ouverture au public et réservé aux employés acheteurs. Quel bonheur de pouvoir, tâter, choisir, entasser son butin sans cohue ni précipitation! J'ai eu l'honneur de faire partie de ces VIP chanceux et ce fût un moment délicieusement agréable, à l'image de toute la journée.

Une formidable chaîne de l'amitié se mit en place pour proposer un hébergement aux voyageurs qui allaient débarquer à Bar le Duc, dans la Meuse. Le service hôtelier est toujours saturé ce week-end là, par la foule conquise au Festival de la Renaissance qui se déroule aux mêmes dates. J'en profite pour remercier Aurélie, ainsi que sa merveilleuse petite famille, de m'avoir ouvert sa maison et .... sa table.

Ce jeudi 2 juillet 2015 restera gravé dans ma mémoire et dans mon coeur à plus d'un titre.... A notre grande surprise, nous, les "petites mains" sommes entrées chargées de paquets dans le restaurant d'entreprise sous les applaudissements chaleureux des employés présents pour nous accueillir. Beaucoup de gorges se sont serrées sous le coup de la surprise et surtout de l'émotion. Malgré les 40°C extérieurs, une légère bruine s'est installée dans nos les yeux... 

Des tables ont été disposées pour accueillir tous les cadeaux, souvent accompagnés de petits mots d'encouragement. Ainsi, au fur et à mesure de leur pause, les Bergers-Bergères pouvaient choisir ce qu'ils voulaient emporter.

2015 cadeaux

Une autre table a été mise à notre disposition pour que nous partagions les spécialités de nos régions, emportées dans nos bagages. 

vlc00001

La réunion a débuté par quelques mots de Géraldine:

IMG_7745

Suivis par ceux de Séverine:

IMG_7743 - Copie

Puis vint la remise du fameux drapeau pour lequel tant de doigts s'étaient agités, tricotant, crochetant ou cousant, plus de 80 participants, la plupart français mais aussi belges, suisses et canadiens. Les mensurations finales étaient impressionnantes: 5 m X 3 m pour un poids de 8 kg. Nous avons tous retenu notre souffle en le découvrant. Personne, à part Séverine, ne savait à quoi il ressemblait vraiment. Je pense que nous avons tous été impressionnés par le résultat.

Grâce à la participation et à l'enthousiasme de tous, nous avions mené à bien notre projet et nous pouvions dire fièrement:

défi drapeau

Le symbole de cette formidable chaîne de soutien est resté accroché dans la salle des ventes pendant toute la durée de la braderie. Ainsi, chacun pouvait le voir et comprendre le pourquoi de son existence. J'étais très fière du travail accompli par tout le monde et du symbole fort que nous renvoyait ce drapeau. Partant d'un fil de laine créé par les employés de la filature, transformé à l'aide de crochet ou d'aiguilles, il devenait le trait d'union entre nous tous en revenant à l'endroit même où il avait vu le jour.

IMG_7747

Malgré la canicule, certains Bergers arboraient fièrement leurs présent de laine. Quel courage, merci à eux!

2015 porté - Copie

Enfin, dernière surprise et non des moindres, nous avons eu l'immense plaisir de pouvoir visiter l'usine. Nous avons découvert la transformation, la teinture, la mise en bobines puis en pelotes de notre matière première préférée. Je peux dire, sans honte, que j'ai "bavé" d'envie devant tous ces immenses bacs débordant de longs rubans de "guimauve" multicolore!

bdf9

Et dire que je ne devais pas participer à cette jounée. Je ne remercierai jamais assez toutes les Tricopines qui m'ont poussée à m'organiser pour que je prenne la route pendant plus de 5 heures afin de rallier Bar le Duc et de vivre ce moment unique sans oublier la compréhension de mon entourage. 

J'ai ramené à la maison un trésor qui a fait pâlir d'envie quelques unes de mes amies et impressionné ma famille.

IMG_7752

Enfin, quelques mois plus tard, le Tribunal de commerce a décidé de libérer l'entreprise de toute tutelle pour qu'elle continue à voler de ses propres ailes. Nous étions soulagés pour la filature française, pour ses employés et pour nous également. Nous allions pouvoir continuer à produire vêtements et accessoires avec la matière de qualité que nous connaissions depuis si longtemps ainsi que les nouveaux fils qui ne manqueraient pas de compléter le catalogue.

Tous les clients Bergère de France ont reçu un mot de remerciement, à l'occasion d'une livraison de commande. Une attention délicate à laquelle nous, ardents défenseurs de la marque, avons été très sensibles.

remerciements bdf

Depuis quelques semaines, le Groupe de soutien à Bergère de France: Non à sa fermeture est devenu Bergère de France Addict avec une nouvelle bannière.

banniere

Les nuages noirs menaçants de son avenir incertain s'étant peu à peu dissipés, la fermeture et/ou le rachat de l'entreprise n'étant plus d'actualité, il fallait trouver un autre intitulé à notre groupe. La décision n'a peut-être pas satisfait tout le monde (anglicisme mal venu pour une marque française, l'addiction faisant référence à des drogues plus ou moins dures,...etc) mais elle a été prise de façon collégiale, à la suite d'un sondage sur plusieurs propositions parmi lesquelles le choix du plus grand nombre a été retenu. 

Bien que l'avenir de Bergère de France soit plus serein, le groupe n'a pas cessé d'exister. Des amitiés se sont créées à distance et, pour certaines, ne sont pas restées virtuelles. Géraldine et ses administratrices animent le groupe avec énergie et passion. Il faut être vigilant car il y a toujours des demandes incongrues de partage de modèles. Il est souvent nécessaire de rappeler les règles pourtant simples, que les explications sont la propriété des créateurs et ne peuvent être partagées sans vergogne, que la page est estampillée "Bergère de France", mais est indépendante de la filature, donc toute discussion au sujet d'une autre marque est hors de propos. Malgré tout, l'esprit "bon enfant" du groupe perdure.

Régulièrement sont organisés des Swaps. Il s'agit d'un échange de swappeur (celui qui confectionne) à swappé (celui qui reçoit). Tout swappeur connaît son swappé ainsi que ses goûts, confiés au préalable dans un fichier consultable par tous les participants. En revanche aucun swappé ne connaît son swappeur ce qui entretient le mystère de l'opération. Les deux seules obligations à respecter sont d'utiliser une qualité de laine BdF, évidemment, et que le swappy parvienne en temps et en heure à son destinataire.

colis

Les colis parcourent souvent de longs trajets à travers le territoire national mais aussi vers l'étranger: Belgique, Suisse....etc. C'est l'occasion de faire découvrir des spécialités de sa région. Ainsi les swappys voyagent souvent accompagnés, ils s'ennuient rarement dans leur carton.

Swap 1:

1° swap des 1 an

Le premier swappytrucmuche que j'ai reçu provenait d'un de nos Tricopins, Benoît et j'en suis très fière. Ce panier, arrivé bien garni de produits du terroirs qui ont été dégustés depuis longtemps, est toujours à portée de ma main, rempli de pelotes prêtes à servir. 

IMG_8083

 

Swap 2:

2° swap

Mon swappybidulemachinchose, réalisé pour le Swap 2 et fruit d'une cogitation personnelle, était un sac à ouvrage en Barisienne 3 couleurs, Marron, Erable et Caramel, au fond rebrodé et doublé d'une toile "cerises".

IMG_8146 - Copie

Ces "cadeaux" échangés font partie de l'émulation du groupe mais le swap n'a rien d'obligatoire. Seuls ceux qui le désirent s'inscrivent et ils s'engagent à respecter les règles.

Quel plaisir de chercher un modèle, choisir une matière, réaliser un ouvrage d'après des explications ou suivre son inspiration pour faire plaisir. Nul besoin d'être expert, les débutants réalisent des merveilles. Quel frisson d'angoisse nous parcourt tous à l'idée que notre réalisation ne plaise pas (ce qui n'est jamais le cas!).

Quelle folie collective, la nuit de l'ouverture des paquets..car oui, il faut résister à la tentation d'ouvrir le colis dès sa réception. Il y a un jour, déterminé à l'avance, où tout le monde découvre son swappy. A 0h01, les plus impatients d'entre nous, dont je fais partie, sont dans les startings blocks, devant leur écran d'ordinateur à écrire des délires et à lire ceux des autres couche-tards, cutter en main, prêts à éventrer le colis qui les a nargué si longtemps. C'est une sensation des plus incroyables et délicieusement addictive.

Le Swap 3 est en cours.

3° swap

Je lui consacrerai un article lorsqu'il sera terminé et que chacun aura découvert ce que lui a concocté son swappeur. Cette fois-ci, un fil rouge s'est invité à la fête...j'imagine déjà les rires et les reparties fusant de tous cotés.

fil rouge

J'aurais aimé terminer cet article en vous publiant la vidéo réalisée lors de la remise du drapeau pour retrouver l'ambiance de ce jour-là et dont j'ai extrait quelques images pour illustrer cet article. Séverine m'a gentiment accordé son autorisation. Mais, j'ai préféré ne pas la rendre publique par respect pour les différentes personnes qui y apparaîssent et sachant que la musique d'ambiance peut être protégée par des droits d'auteur. Je convie tous ceux qui appartiennent au Groupe Fermé et qui voudraient la voir ou la revoir de la retrouver sur la page....

https://www.facebook.com/events/634665033334225

En affichant le fil des discussions vous trouverez un message datant du 15 juillet 2015 de Séverine avec la vidéo.

Pour terminer cette fabuleuse aventure, je suis fière de déclarer, comme mon amie Annette

fière   "Le jeudi 2 juillet 2015 ?...... J'étais là!"