Puzzle - Copie

Catégorie 39, un thriller psychologique: "Puzzle" de Franck Thilliez

Puzzle 

 Les joueurs d'un jeu de piste grandeur nature, vont continuer leurs recherches dans un hôpital psychiatrique désaffecté dont on pressent qu'il a été le lieu d'expériences sordides. Le personnage principal, Ilan, nous entraîne dans une chasse au trésor sanglante où l'on arrive, par moment, à manquer d'oxygène! Avec lui, on résolve des énigmes, on a peur, on souffre, on suffoque. Malgré les pièges du jeu et ses angoisses, sera-t-il le gagnant de la montagne de billets, exposée dans une cage de verre?

 Avec ce livre, j'ai retrouvé l'un de mes "chouchous" de thrillers. Et je n'ai pas été déçue. Il est vrai que l'intrigue, tout en étant différente, n'est pas sans rappeler l'excellent "Shutler Island" de Dennis Lehane, porté à l'écran par Martin Scorsese avec un Leonardo DiCaprio inquiétant à souhait. Le huis-clos est très rythmé, haletant et efficace. Je me suis laissée balloter entre fiction et réalité, toujours avec curiosité, souvent avec frayeur. L'ambiance glaçante permet à l'angoisse de progresser au fil des pages. Même si le dénouement se laisse deviner quelques chapitres avant la fin, Thilliez a ciselé sa plume à la manière d'un orfèvre pour nous offrir un aller simple dans le monde de la folie. 

 

***************************************

 

Catégorie 2, un volume d'une duologie: "Après toi" de Jojo Moyes

Après toi

 C'est bien à cause du défi que j'ai lu la suite de "Avant toi" de Jojo Moyes. Ce n'est pas un exercice que je pratique souvent étant régulièrement déçue par les tomes 2, d'autant plus si j'ai apprécié le premier. Ayant passé un très bon moment à la lecture de cette histoire magnifiquement émouvante, sans sensiblerie ,avec une tension constante sur l'intérêt de vivre avec un handicap et la décision réfléchie d'y mettre un terme ...(voir ici) bien avant qu'il soit question de le transcrire sur les écrans, je décidais d'entamer "Après Toi" avec une certaine appréhension.

 Il est préférable d'avoir lu le premier volume pour comprendre l'état d'esprit de Lou et ses craintes mais ce n'est pas totalement indispensable. Il y a suffisamment de flash-backs pour suivre l'histoire.

 Nous retrouvons Louisa Clark, un an et demi après la disparition de Will, son amour. Après avoir suivi ses conseils et voyagé dans toute l'Europe, l'absence de son compagnon est devenue de plus en plus cruelle à supporter. Elle rentre donc à Londres, le coeur en miettes, et travaille dans un bar minable d'aéroport. Pour l'aider à remonter la pente, sans y croire vraiment, elle fréquente un groupe de parole rassemblant des personnes qui ont perdu un proche et se demande à chaque rencontre ce qu'elle fait au milieu de tous ces gens.

 Fini, la Lou aux tenues aussi improbables qu'excentriques. Certains peuvent déplorer de ne pas retrouver sa joie de vivre mais son chagrin est si grand qu'il la consume inexorablement. Une reconstruction, surtout après un deuil, est toujours un exercice très périlleux.

 Ce tome 2 est plutôt une bonne surprise à laquelle je ne m'attendais pas. Comme à l'accoutumée et malgré la tristesse qui plane sur le personnage principal, Jojo Moyes signe une comédie bien moins légère qu'il n'y parait.  Évidemment, la fin est quasiment sans surprise. Les personnages suivent le chemin que l'on voit se mettre en place au fil de la lecture et on les retrouve, à la fin du livre, là où on les attendait. Cependant, certains évènements inattendus amènent quelques "épices" croustillantes donnant plus de saveur au cheminement des personnages. Finalement, c'est un bon moment de détente.