PPSC

 Voici une initiative d'origine danoise autour de laquelle je tournicotais régulièrement. Quand une idée me revient en tête de plus en plus souvent, c'est qu'il est temps que je prenne une décision. C'est chose faite. Je me suis lancée dans cette grande aventure sans savoir si j'étais capable de respecter le cahier des charges imposé.

 De quoi s'agit-il? Des petites pieuvres sont crochetées par des bénévoles. Il existe aussi un modèle tricoté. Elles sont destinées à être distribuées à de très grands prématurés hospitalisés en service de néonatalogie après avoir été contrôlées par des ambassadrices, seules habilitées à les apporter dans les hôpitaux signataires de la Charte. N'hésitez pas à allez ici où vous trouverez tous les renseignements utiles: la liste des cotons autorisés, la qualité et la technique de rembourrage, la liste des hôpitaux participants et les ambassadrices, les témoignages de parents ...etc. Tous les nouveaux-nés en difficulté ont besoin de nos mains et de notre bonne volonté. Il y a également 2 pages FB privées: une pour échanger des techniques et des conseils, la seconde plus commerciale pour parler des fournitures, prix et lieux où les trouver selon les "pieuvreuses" des différentes régions.

 Le cahier des charges est important mais indispensable pour que les "bébés plumes" soient en sécurité avec les petites pieuvres qui leur sont attribuées. Elles représentent un objet thérapeutique, non un doudou, et permettent aux petits anges nés trop tôt de trouver un peu de calme et de sérénité en s'agrippant aux tentacules plutôt qu'aux nombreuses sondes qui les contrôlent. Elle remplacent, un peu aussi, les doigts de Papa et Maman qui ne peuvent pas toujours être présents.

IMG_1317

 Après avoir constitué un stock de cotons conformes aux exigences de sécurité, j'ai suivi les indications pour donner naissance à une première pieuvre. Le design étant laissé libre, j'ai confectionné un "Milord" aux couleurs vives et surtout contrastées avec un chapeau de coté.

Milord 6T

 Malheureusement, emportée dans ma fougue, je n'ai pas été assez vigilante puisque seulement 6 tentacules ont finalisé la "bébète' au lieu des 8 ou 10 recommandés. Qu'importe, j'ai repris mon crochet, mes cotons et j'ai confectionné un jumeau "équilibré".

Milord

 Rapidement, j'ai dû trouver un moyen de ranger mon stock de cotons autorisés à portée de crochet. J'ai eu la chance de dénicher une boîte à trésors qui convient merveilleusement bien!

Boite à Trésors

 Parcourant le site dédié riche en conseils et modèles de toutes sortes, j'ai découvert un sac Mochila (technique de jacquard au crochet) créé par une des administratrices que j'ai immédiatement adopté pour ranger mon matériel. 

IMG_0293

 Munie des explications et des fournitures, Cotons Drops qualité Muskat en divers coloris et Coton Satiné Bergère de France coloris Jaune, me voilà découvrant cette technique. J'ai profité de ma commande pour ajouter quelques coloris destinés à de nouvelles pieuvres. Dés le début, j'ai rencontré un problème de taille qui risquait d'émousser ma patience très rapidement... tous les fils de couleurs devant suivre le travail, s'emmêlaient constamment, aussi j'ai réussi à trouver une solution pour garder mes pelotes bien rangées à l'aide d'une boite à chaussures préparée pour les accueillir!

bobines

boite à bobines

boite bobines 

  Patiemment, j'ai regardé apparaître le motif au fur et à mesure des rangs crochetés.

sac fond

sac début motif

sac 1

sac 2

 Le résultat est loin d'être parfait, comme toujours la pratique est la seule garante d'un résultat irréprochable mais s'il existe de nombreux exemplaires, la décoration du mien est unique selon mon choix. Le fond jaune et la bandoulière de la même couleur, bordée de point écrevisse taupe. Milord 6 tentacules a trouvé sa place pour cacher le départ de l'anse sur le corps. A l'autre extrémité, la couture est agrémentée de franges aux couleurs du logo. Merci à Hysteresis d'avoir créer ce modèle et de m'avoir permis de le réaliser.

sac

 "L'atelier Petites Pieuvres" a donné naissance à de nombreux spécimens colorés, plus ou moins élaborés. Il est vrai que c'est un plaisir d'inventer certains modèles mais il ne faut pas oublier les besoins des hôpitaux participants à l'Opération PPSC. Plus le modèle est simple, plus il est rapidement réalisé et adopté par un bébé-plume s'il réussit les tests. J'ai privilégié des modèles sans fioritures pour être efficace avec, de temps en temps, une idée spéciale à exprimer et la famille s'aggrandit!

Les multicolores:

IMG_1169

Les fantaisies: Bleuette et Violette

IMG_1320

Bob et Maggy

Bob & Maggy

Minion

IMG_1325

YinYang

IMG_1341

  Les sujets sont envoyés à l'ambassadrice préalablement contactée avec des sachets individuels, prévus pour la distribution aux bébés et, éventuellement, des petites cartes à l'intention des parents anxieux. Seule la responsable pourra déterminer si l'objet peut arriver à destination en fonction de sa réponse aux tests de sécurité imposés. Si toutefois, la pieuvre est refusée, elle n'est pas perdue puisqu'elle est envoyée dans un service pédiatrique où des petites mains, beaucoup moins fragiles, pourront jouer avec l'animal en attendant de rejoindre leur foyer! 

 Il reste encore beaucoup de travail pour tous ceux qui rejoignent le mouvement, non seulement continuer à fournir les services de Néonatalogie en Octopussy mais aussi sensibiliser les hôpitaux qui ne sont pas adhérents, aux bienfaits apportés par ces quelques grammes de coton à leurs petits patients en grande difficulté.

 Ce n'est pas souvent mais je profite de cet article pour exprimer ma colère, vulgairement pousser "un coup de gueule"! Je déplore la malveillance de certaines personnes qui profitent de cette initiative pour vendre leur production pas toujours de qualité, sur le Net et ailleurs, à des parents angoissés. Les pieuvres sont fournies gratuitement à tout enfant qui en a besoin. Il n'est pas question de monayer la détresse! Le cheminement de ces objets thérapeutiques doit impérativement passer par une ambassadrice qui se charge d'écarter tout modèle susceptible d'entraîner des risques de complications chez ces petits patients dont la survie est déjà problématique. Cette dotation dépend entièrement du personnel soignant et agréé dans les services hospitaliers. Toute pieuvre ne passant pas par la filière prévue peut réduire à néant tous les efforts des bénévoles à tous les niveaux sans parler de l'avenir des bébés-plumes donc....

Restons vigilants et respectons la charte!