Profitant de la période de Noël pour des gestes d'amitié, j'ai eu l'idée de concocter des objets de décoration pour mes amies tricopinettes que j'aime!

 Je me suis défoulée, crochet en main, pour faire briller un certain nombre d'étoiles aux couleurs choisies pour les festivités de chacune d'entre elles: rouge, doré, blanc et bleu.

 J'ai ajouté, une petite boule transparente à suspendre, remplie d'étoiles argentées ou dorées, habillées à la mode de celles de l'an dernier.

IMG_7453 - p

IMG_7454 - p

IMG_7455 - p

IMG_7456 - p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Je n'ai pas pu m'arrêter là puisqu'après m'être informée des goûts et des couleurs de chacune, j'avais appris, que l'une d'entre elles ne décorait jamais sa maison pour les fêtes de fin d'année, cette période lui étant pénible comme pour un certain nombre de personnes. Il n'était pourtant pas question que je la zappe, certainement pas!

 C'est alors que l'achat effectué au Salon de l'Aiguille en Fête parisien de février s'est naturellement imposé à moi. J'avais acquis un patron à son intention: un nounours en patchwork à réaliser dans un tissu noir et blanc.

IMG_9026

 Je n'avais jamais vraiment pris le temps de m'attaquer à cette tâche, la couture étant pour moi un monde parallèle auquel je n'accéde qu'avec appréhension. Mais l'occasion était trop belle pour reculer encore une fois. J'ai sorti ma machine à coudre, tout le matériel et je me suis jetée dans l'arène.

 Déballant le tissu prévu, je commençais par le passer sous la semelle chaude de mon fer, lequel allait être mon fidèle adjoint pendant les quelques jours à venir.

IMG_7432

 Puis, après avoir photocopié les morceaux de patron pour garder l'original en cas de réalisation d'un jumeau...

IMG_9027

 ...je découpais soigneusement toutes les pièces du puzzle

IMG_7431

 Il m'a fallu plusieurs essais pour les disposer correctement sur le tissu. D'ailleurs jusqu'au dernier moment, j'ai changé certains éléments de place. Même encore aujourd'hui, je vois que j'aurais pu faire un peu mieux!

IMG_7434

IMG_7435

IMG_7436

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Épinglés, annotés, repérés, chaque morceau a été enfin coupé.

IMG_7437

 J'avais repéré des étiquettes thermocollantes que j'avais immédiatement associées à la destinataire de l'ourson. Le voulant à son image, ces têtes de mort fantaisie endosseraient à merveille le rôle de tatouages .

IMG_7433

Les ayant soumis à la chaleur et cousus, pour plus de maintien, aux endroits désirés...

IMG_7440

...l'assemblage a pu commencer pas à pas.

 

 Les jambes.

IMG_7439

IMG_7441

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les bras.

IMG_7447

IMG_7448

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Une fois les membres cousus, il était nécessaire de les rembourrer. Au lieu d'acheter du polyester prévu à cet usage mais souvent vendu à des prix assez conséquents pour ne pas dire exorbitants dans certaines marques, j'ai préféré acquérir un oreiller premier prix attesté 100% polyester dans un magasin discount . La matière est la même et la dépense plus que raisonnable. C'est la méthode testée et approuvée par les administratrices de PPSC que j'applique lors de la confection des Petites Pieuvres destinées aux grands prématurés.

IMG_7443

IMG_7445

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pour maintenir la bourre en place dans les jambes et les bras, j'ai passé un fil de couleur bien en dessous de la zone à coudre. Ainsi, je n'aurai aucune difficulté à assembler les membres au corps sous mon pied de biche.

IMG_7450

 Enfin la tête et le corps ont rejoint les éléments déjà assemblés.

IMG_7449

 La partie la plus sportive de l'entreprise pouvait commencer: coudre le tout en aménageant une ouverture assez grande pour pouvoir retourner l'ourson comme un gant afin de le bourrer de ouate polyester après avoir clipser les yeux sécurisés.

IMG_7451

IMG_7452

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ayant obtenu un rembourrage, ni trop dur pour que les coutures ne craquent pas, ni trop mou permettant à l'animal de tenir assis tout seul, je pouvais fermer le dos avec une couture à la main à petits points invisibles.

 Et voilà le résultat:

IMG_7457 - p

IMG_7458 - p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Il n'y a pas besoin de regarder de près pour voir les défauts. Ils sautent aux yeux tous seuls. Les coutures des différentes parties ne correspondent pas toujours, les bras et les oreilles ne sont pas symétriques, la truffe est un peu tordue...etc, etc, etc. Le début de la couture manuelle dorsale étant vraiment plus que discutable, j'ai ajouté quatre petits sequins en forme de coeur pour dessiner le trèfle de la chance. Un tatouage supplémentaire ne défigurerait pas la bête et serait très utile pour escamoter mes bêtises.

IMG_7461

 

 Une touche de couleur, déjà évoquée par les tatoos, a été donnée par une écharpe rose tricotée avec un reste de pelote Bergère de France, qualité Estivale coloris Camélia, agrémentée d'un pompon à chaque extrémité reprenant la laine de confection additionnée d'une méchée noir et blanc, plus quelques points de broderie. Oscar était enfin prêt à quitter la maison pour un périple vers le sud de la France. 

Ciao, ciao, bon voyage mon lascar!

IMG_7462 - p