IMG_7538

 

 

 

 

 

 

 

 

 Editions Fayard

 494 pages

 

 

 

 

 

 

 

L'auteur:

 Michelle LaVaughn Robinson est née le 17 janvier 1964 à Chicago dans l'Illinois. Avocate, elle devient Michelle LaVaughn Obama en épousant Barack Obama en 1992. Elle accompagnera et secondera son mari dans son ascension politique tout en travaillant et surveillant l'éducation de leurs deux filles Malia et Sasha. Elle est devenue la 44° First Lady des Etats-Unis le 4 novembre 2008 et la première afro-américaine de l'histoire du pays a accéder à ce statut.

 Elle s'est engagée dans beaucoup de causes, notamment en faveur des minorités, des anciens combattants, des militaires pour l'accés à l'instruction, l'accés aux soins, l'éducation et le travail bénévole des jeunes dans des associations sociales ...etc. Mais la campagne restant associée à son nom et son image est la lutte contre l'obésité.

 

4° de couverture:

 "Il y a encore tant de choses que j'ignore au sujet de l'Amérique, de la vie, et de ce que l'avenir nous réserve. Mais je sais qui je suis. Mon père, Fraser, m'a appris à travailler dur, à rire souvent et à tenir parole. Ma mère, Marian, à penser par moi-même et à faire entendre ma voix. Tous les deux ensemble, dans notre petit appartement du quartier du South Side de Chicago, ils m'ont aidée à saisir ce qui faisait la valeur de notre histoire, et plus largement de l'histoire de notre pays. Même quand elle est loin d'être belle et parfaite. Même quand la réalité se rappelle à vous plus que vous ne l'auriez souhaité. Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. A vous de vous en emparer." Michelle Obama

 

Mon avis:

 Tout d'abord, un mot sur le paragraphe "auteur" que j'ai volontairement rédigé de façon très succincte. La lecture du livre apportera toutes les précisions pour comprendre l'ascension du couple Obama et particulièrement l'ambiance familiale dans laquelle l'ancienne First Lady a puisé sa force de caractère.

 Je peux avouer tout de suite que je doute de l'impartiatlité de mon avis tant cette femme a forcé mon admiration sur beaucoup de sujets. Au-delà de toute opinion politique, je ne peux qu'être séduite par la façon dont elle a mené sa vie tambour battant. Que certains épisodes soient dûs au hasard, comme pour chacun d'entre nous, ou non, elle a toujours su en tirer le meilleur pour sa carrière, car elle reconnaît être ambitieuse, ou pour sa famille. Elle est de ces personnes qui ne s'apitoyent pas sur leur sort et transforme ce qui peut paraître des faiblesses ou des handicaps en force. Pour preuve sa couleur de peau car elle n'a pas échappé au racisme ... ni au sexisme!

 Ce livre n'a pas vocation d'obtenir un prix littéraire mais il se lit facilement car il est clair et instructif. Ce livre n'a pas vocation de faire pleurer dans les chaumières, "La case de l'oncle Tom" a déjà été écrit par Harriet Beecher-Stowe. Ce livre n'a pas vocation d'alimenter les ragots sur la "gently" américaine, les amateurs de presse people seront déçus. Ce livre raconte le parcours d'une femme qui a le coeur au bon endroit. Une femme engagée seule puis au coté de son mari dans des combats essentiels comme le pouvoir de l'éducation, les jeunes défavorisés, l'obésité particulièrement chez les jeunes...etc. Elle raconte et elle se raconte. Parfois avec un oeil tendre comme sa rencontre avec "cet homme avec ce nom étrange", parfois douloureux et parfois dur.

 L'intérêt du lecteur est piqué par l'histoire des État-Unis qu'elle dévoile par les récits personnels de ses proches, la lutte pour les droits civiques, la ségrégation raciale mais aussi la violence de la vie politique gangrenée par l'argent. En cours de lecture, on oublie rapidement la personnalité de l'auteur et on rencontre l'espoir, la force, le courage et l'amour. Michelle Obama Robinson se livre simplement en faisant le tour de sa vie et comme dans toutes les vies, il y a des moments fabuleux et des moments exécrables. Avec humour et rage, elle expose ses craintes, ses doutes, ses aspirations mais elle veut surtout montrer que s'il on veut atteindre un but, on peut s'en donner les moyens quelque soit son origine sociale ou raciale. Elle en est la preuve vivante!

 C'est l'autoportrait d'une femme habitée par aucune ambition politique mais par une rage de vivre et de vivre intelligemment en ce donnant les moyens d'arriver au but qu'elle s'est fixé en respectant les autres. Elle veut transmettre son parcours pour qu'il ne soit pas unique et surtout, qu'il puisse donner de l'Espoir à ceux pensant les dés pipés dès le début.

 Au-delà des apparences, être Première Dame n'est pas une panacée!