Ayant effleuré avec plaisir le monde des amigurumis ces derniers mois, rat de bibliothèque, Blue la poulpette, les petites pieuvres, je suis restée attentive sur une catégorie de ces miniatures découvrant un peu tous les jours les variations existantes autour des jouets et particulièrement les poupées. L'imagination des créatrices est sans borne et le web permet d'accéder à des spécimens les plus variés.

 Sofie, une amie connaissant ma passion pour le crochet créatif, n'a pas hésité à m'envoyer sur un site à la découverte de la poupée Molly. Les explications, gracieusement mise à disposition par la blogueuse Sylticote, sur son site "TUTOS A GOGO - TRICOT & CROCHET!", ont rapidement rejoint mon cahier de projets afin que je puisse tester mes compétences à réaliser et surtout réussir un sujet comme celui-ci.

 Le matériel nécessaire:

  • du coton en divers coloris prévu pour un crochet de diamètre 3 ou 4.
  • un crochet n°2 afin que les mailles soient bien serrées et évitent la fuite du rembourrage
  • de la ouate 100% polyester puisé dans un oreiller à bas prix, qualité vivement conseillée pour les plus petits
  • une paire d'yeux de sécurité, indispensable pour résister aux petites mains exploratrices
  • de la laine 100% acrylique pour les cheveux
  • du cordonnet de couleur à broder
  • une série de boutons permettant une sélection un fois la poupée terminée
  • une feuille de plastique pour rigidifier les pieds

Crochet et coton en main, la semelle d'une chaussure est apparue.

IMG_7578

Puis la chaussure s'est fermée sur une semelle de plastique placée à l'intérieur, découpée à l'aide d'un gabarit dans un carton de récupération.

IMG_7574

IMG_7575

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La jambe a pris de la hauteur en se garnissant d'une chaussette.

IMG_7579

 Dès que la deuxième jambe a été terminée, la poupée qui n'avait pas encore de nom, a pu faire le grand écart.

20190121_090451

 Par décence il lui fallait une culotte d'urgence....voilà qui est mieux!

IMG_7582

 Poursuivant sa progression, un pull s'est mis en place avec un rembourrage régulier. Des petits boutons en forme d'étoiles seraient un motif sympathique pour casser l'uniformité du corsage mais les aligner n'est pas si facile sur un travail en spirale.

IMG_7647

 Puis des bras terminés par des mains se sont ajoutés à l'ensemble et trois étoiles de couleurs différentes sont venues parsemer le pull de MamZelle sans tête.

IMG_7656

 Avant de commencer la tête, une veste s'imposait pour éviter un coup de froid.

IMG_7662

IMG_7661

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pas difficile de voir à l'essayage que ce vêtement ne tombait pas bien: pas assez longue, manches trop serrées et carrure trop large. A l'aide d'épingles, les retouches indispensables se sont révélées évidentes.

IMG_7664

IMG_7665

 

 

 

 

 

 

 

 

 La veste aux nouvelles mesures était enfin confortable!

IMG_7670

IMG_7671

 Le bouton choisi posé m'a paru un peu "décalé", bien trop "lourd" pour un si petit vêtement. Il faut dire que je suis une fan absolue de boutons. Certaines aiment les sacs ou les chaussures, moi, ce sont les boutons et le volume de la boîte qui les conserve en est la preuve! Ce détail serait à régler par la suite. Tout d'abord il fallait s'occuper de la tête de la demoiselle, elle ne s'appellait pas Marie-Antoinette.

Mais .....ce sera dans un prochain article.... 

A SUIVRE!