IMG_5870

 

 

 

 

 

 

 

 Editions Gallimard

 546 pages

 

 

 

 

 

 

 

 L'auteur:

Daniel Pennac

 Daniel Pennachioni, né à Casablanca au Maroc, est un écrivain français qui a posé ses bagages à Paris. Durant son enfance, il voyage beaucoup tant en France qu'à l'étranger, selon les différentes affectations de son père militaire.

Après une maîtrise de lettres, il enseigne la littérature à Nice puis à Paris. Il écrit depuis 1973. Pamphlets, romans, essais, littérature pour enfants illustrent sa carrière d'écrivain mais il monte également sur scène, écrit des scénarios pour le cinéma et la télévision. Grand amateur de livres audio, il enregistre plusieurs CD pour Gallimard et l'association Lire dans le noir.

Quelques uns de ses livres:

  • "Une aventure de Kamo" 1992 tétralogie pour enfants"La débauche" 2000 BD
  • "Le Dictateur et le hamac" 2003
  • "Chagrin d'école" 2007
  • "Mon frère" 2018

 

 4° de couverture:

- La suite! réclamaient les enfants. La suite! La suite!

Ma suite à moi c'est l'autre petit moi-même qui prépare ma relève dans le giron de Julie. Comme une femme est belle en ces premiers mois où elle vous fait l'honneur d'être deux! Mais Julie, crois-tu que ce soit raisonnable? Julie, le crois-tu? Franchement...hein? Et toi, petit con, penses-tu que ce soit le monde, la famille, l'époque où te poser? Pas encore là et déjà de mauvaises fréquentations!

- La suite! La suite!

Ils y tenaient tellement à leur suite que moi, Benjamin Malaussène, frère de famille hautement responsable, bouc ressuscité, père potentiel, j'ai fini par me retrouver en prison, accusé de vingt et un meurtres.

Tout ça pour un sombre trafic d'images en ce siècle Lumière.

Alors, vous y tenez vraiment à ce que je vous la raconte, la suite?

 

 Mon avis:

Ce livre m'a été prêté par une amie très amateur du style Pennac. J'avoue que je ne connaissais pas cet écrivain. Grâce à elle j'ai découvert un univers loufoque, décalé mais profondément ancré dans la réalité malgré tout. Ce volume clôt une tétralogie, la saga familiale de Benjamin Malaussène, constituée par "Au bonheur des ogres", "La fée carabine" et "La petite marchande de prose".

N'ayant pas lu les précédents tomes, j'ai été immédiatement submergée par les flots bouillonnants de cette famille extraordinaire, au sens propre comme au figuré, et de son entourage de la même veine. La mise en scène des premiers chapitres a contribué à ma stupéfaction. Ébouriffée par cette atmosphère, il a bien fallu quelques pages pour que j'adhère à ce tourbillon perpétuel après avoir repris mon souffle. 

Vols, attentats, meurtres, rebondissements malchanceux, coups de théâtre rocambolesques, personnages très hauts en couleurs caricaturés à l'extrême, le tout enveloppé d'un voile burlesque forgent l'atmosphère du roman qui, contre toute attente, explore des situations totalement crédibles. C'est là que réside l'art de Daniel Pennac, tisser un astucieux mélange des genres: policier, poésie, romance, thriller, situations rocambolesques et réalisme....avec des histoires extravagantes mais toujours empreintes d'humanité.

Toute cette construction ne serait rien sans une parfaite maîtrise des mots. Quel délice de rencontrer au fil des phrases des métaphores subtiles, des échanges savoureux dans la langue de Molière.... Tout ce que j'aime! On ne s'ennuie pas une seule seconde si tant est que l'on veuille bien se laisser prendre par la main et le coeur, pour pénétrer dans les méandres des rues bellevilloises grouillantes de la tribu Malaussène.

Une superbe rencontre littéraire que je prolongerai avec plaisir en lisant la saga entière et ... dans l'ordre!